Dieu Se Repent D Avoir Créé L Homme | Dieu S’Est Repenti D’Avoir Créer L’Homme. 189 개의 자세한 답변

당신은 주제를 찾고 있습니까 “dieu se repent d avoir créé l homme – DIEU s’est repenti d’avoir créer l’homme.“? 다음 카테고리의 웹사이트 ppa.giarevietnam.vn 에서 귀하의 모든 질문에 답변해 드립니다: https://ppa.giarevietnam.vn/blog/. 바로 아래에서 답을 찾을 수 있습니다. 작성자 N P 이(가) 작성한 기사에는 조회수 119회 및 좋아요 4개 개의 좋아요가 있습니다.

Table of Contents

dieu se repent d avoir créé l homme 주제에 대한 동영상 보기

여기에서 이 주제에 대한 비디오를 시청하십시오. 주의 깊게 살펴보고 읽고 있는 내용에 대한 피드백을 제공하세요!

d여기에서 DIEU s’est repenti d’avoir créer l’homme. – dieu se repent d avoir créé l homme 주제에 대한 세부정보를 참조하세요

dieu se repent d avoir créé l homme 주제에 대한 자세한 내용은 여기를 참조하세요.

Genèse 6:6 L’Eternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la …

6L’Eternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son coeur. 7Et l’Eternel dit: J’exterminerai de la face de la terre l’homme que j …

+ 여기에 표시

Source: saintebible.com

Date Published: 5/28/2021

View: 145

Dieu se repent, qu’est-ce que cela veut dire?

Ceci est une prophétie messianique. car en effet pour couvrir l’Homme, Dieu a du verser du sang pour faire cette couverture. c’est ainsi que le sang de Jésus a …

+ 여기에 표시

Source: frequencechretienne.fr

Date Published: 1/17/2022

View: 8504

19 Versets de la Bible sur Dieu, Repentir De

L’Éternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son coeur. Et l’Éternel dit: J’exterminerai de la face de la terre l’homme que …

+ 여기에 자세히 보기

Source: bible.knowing-jesus.com

Date Published: 1/3/2022

View: 681

Comment Dieu peut-il se repentir ? – Genèse 6:7: 1 Samuel …

Il faut donc comprendre que si Dieu « se repent » d’avoir choisi un homme, cela signifie qu’il mettra fin à sa vie spirituelle (il sera …

+ 여기에 자세히 보기

Source: www.pour-jesus.com

Date Published: 2/24/2022

View: 8413

Est-ce que Dieu se repent ou pas – cherpasteur.com

Genèse 6:6 L’Eternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son cœur.7 Et l’Eternel dit : J’exterminerai de la face …

+ 여기에 보기

Source: cherpasteur.com

Date Published: 7/16/2022

View: 8956

Dieu regrette d’avoir créé l’homme – La Genèse

Dieu a regretté d’avoir créé l’homme … plusieurs traductions écrivent : “Dieu se repentit”. Quelle peut-être la nature du repentir divin ?

+ 더 읽기

Source: la.genese.bible.free.fr

Date Published: 12/6/2022

View: 6579

Dieu peut-il se repentir – Bibliquest

tous ses fruits et que l’Éternel vit « que toute l’imagination des pensées du cœur de l’homme n’était · que méchanceté en tout temps », qu’il « · se repentit d’ …

+ 여기에 더 보기

Source: www.bibliquest.net

Date Published: 11/23/2022

View: 1923

Dieu se repent ? – Café Biblique

Un homme peut donc être averti qu’il se repentira d’avoir prêter de l’argent à un insolvable. Le deuxième sens de l’expression “se repentir” est …

+ 여기에 보기

Source: cafe-biblique.blogspot.com

Date Published: 11/23/2021

View: 8721

Selon la Bible, Dieu regrette d’avoir créé l’homme…

5-L`Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur coeur se portaient chaque jour …

+ 여기에 자세히 보기

Source: www.forum-religion.org

Date Published: 3/29/2022

View: 557

Genèse 6:6-7 LSG – L’Éternel se repentit d’avoir – Bible Gateway

Genèse 6:6-7. Louis Segond … L’Éternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son coeur. … Et l’Éternel dit: J’exterminerai de la …

+ 여기에 자세히 보기

Source: www.biblegateway.com

Date Published: 9/13/2022

View: 9357

주제와 관련된 이미지 dieu se repent d avoir créé l homme

주제와 관련된 더 많은 사진을 참조하십시오 DIEU s’est repenti d’avoir créer l’homme.. 댓글에서 더 많은 관련 이미지를 보거나 필요한 경우 더 많은 관련 기사를 볼 수 있습니다.

DIEU s'est repenti d'avoir créer l'homme.
DIEU s’est repenti d’avoir créer l’homme.

주제에 대한 기사 평가 dieu se repent d avoir créé l homme

  • Author: N P
  • Views: 조회수 119회
  • Likes: 좋아요 4개
  • Date Published: 2017. 11. 7.
  • Video Url link: https://www.youtube.com/watch?v=7ocC9kdw26M

Genèse 6:6 L’Eternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son coeur.

Versets Parallèles

L’Eternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son coeur.Se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et en eut du déplaisir dans son cœur.Et l’Eternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il s’en affligea dans son coeur.And it repented the LORD that he had made man on the earth, and it grieved him at his heart.And it repented the LORD that he had made man on the earth, and it grieved him at his heart.

Dieu se repent, qu’est-ce que cela veut dire? – Fréquence Chrétienne

PARTAGER L’ARTICLE SUR

La repentance de Dieu, loin d’être un regret pour Ses fautes ou péchés comme dans le cas de l’homme, relève plutôt d’un changement de décision, un changement de position dans une alliance établie entre Lui et l’homme.

Dieu peut se repentir à cause du péché de l’homme.

A la création, l’homme avait été établi pour dominer sur toute la création (Genèse 1 :26). Le péché de l’homme, sa désobéissance a plongé l’humanité dans un gouffre, un abîme. C’est comme si la boite de pandore était désormais ouverte car: « L’Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal » Genèse 6 :5 (LSG). A cause de cela, « L’Éternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et Il fut affligé en Son cœur » Genèse 6 :6 (LSG). Il décida donc d’éradiquer de la surface de la terre l’homme excepté Noé, par qui il voulait établir une nouvelle souche. Cela relève d’un changement de disposition de Dieu par rapport à Genèse 1 :26-30 car Il étant tellement affligé à cause des actions de l’homme.

Saül avait été établi par l’Eternel comme Roi sur Israël et comptait affermir à toujours son règne. Cependant, la désobéissance de Saul (1 Samuel 13 :13) ainsi que son manque de droiture de cœur (1 Samuel 15 :9) ont conduit Dieu à changer d’avis à propos de ce qu’Il voulait faire avec lui. Dieu dit en effet: « Je Me repens d’avoir établi Saül pour roi, car il se détourne de moi et il n’observe point Mes paroles. » 1 Samuel 15 :11 (LSG).

Dieu se repent à cause du bon comportement de l’homme.

Dieu peut également revenir sur Sa décision, sur des dispositions qu’Il avait prises par rapport à une personne qui se situe dans une situation donnée.

2 Chroniques 7 :14 : « si Mon peuple sur qui est invoqué Mon nom s’humilie, prie, et cherche Ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, Je l’exaucerai des cieux, Je lui pardonnerai son péché, et Je guérirai son pays. » (LSG).

Nous avons également le cas des habitants de la ville de Ninive qui, à l’écoute de la sentence de Dieu à l’égard de la ville ont pris le sac et la cendre pour revenir à Dieu. Alors,« Dieu vit qu’ils agissaient ainsi et qu’ils revenaient de leur mauvaise voie. Alors Dieu se repentit du mal qu’Il avait résolu de leur faire, et Il ne le fit pas. » Jonas 3 :10 (LSG).

Nous avons aussi le cas de la nouvelle naissance. Ce n’est pas un cas typique de repentance de Dieu, mais plutôt de l’homme qui revient à Dieu. En effet, l’homme est sous la colère de Dieu parce qu’il a péché (Jean 3 :36). Le salaire qu’il doit recevoir c’est la mort (Romains 6 :23). Avec la repentance de l’homme, le châtiment n’a plus de raison d’être et la colère de Dieu est ôtée lorsque celui-ci revient à Dieu.

Dieu ne se repent pas de Ses dons et de Ses promesses.

Considérons le peuple de Dieu: Israël. Dieu s’est engagé avec le patriarche Abraham en jurant par Lui-même car ne pouvant jurer par un plus grand que Lui (Hébreux 6 :13-14). Par la suite, malgré l’infidélité d’Israël, Dieu gardait toujours le regard sur eux bien qu’Il les châtiât pour les faire revenir à Lui. En effet, Romains 9 :11b (LSG) dit: « afin que le dessein d’élection de Dieu subsistât, sans dépendre des œuvres, et par la seule volonté de Celui qui appelle ». Dieu a choisi Israël et quel que soit ce qui se passe, Il s’en tient à Son choix: « Car Dieu ne se repent pas de Ses dons et de Son appel. » Romains 11 :29 (LSG).

Que dire alors des dons spirituels ? Beaucoup de personnes se sont trompées en pensant que la manifestation des dons en eux était le signe de la présence de Dieu en eux. Oh que non ! La santé spirituelle ne se mesure pas à notre capacité à chasser les démons, guérir les malades, interpréter les langues, etc. mais plutôt par notre obéissance aux commandements du Seigneur car Il dit: « Vous êtes Mes amis, si vous faites ce que Je vous commande. » Jean 15 :14 (LSG).

« Dieu n’est point un homme pour mentir, ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’Il a dit, ne le fera-t-Il pas ? Ce qu’Il a déclaré, ne l’exécutera-t-Il pas ? » Nombres 23 :19 (LSG).

Ainsi, Dieu n’a qu’une parole, Il n’est pas versatile en ce qui concerne les promesses qu’Il donne comme les hommes. Cependant, nous devons ici comprendre que le chrétien ne doit pas marcher comme bon lui semble sous le prétexte que « Dieu a déjà parlé »; non !

En effet, Dieu ne change pas, mais c’est l’attitude de l’homme qui peut mettre ce dernier en marge, en retrait des promesses de Dieu pour sa vie, de la grâce de Dieu.

Alors comprenons ce jour que quel que soit ce que Dieu nous reproche, combien Il peut être en colère contre nous, combien notre péché peut être grave, Dieu est disposé à nous pardonner si nous revenons à Lui de tout notre cœur, comme l’a fait le fils prodigue (Luc 15 :11-32).

De même aussi, quelles que soient les promesses que nous avons reçues de Dieu, nous ne devons jamais les tenir cela pour acquis. Non pas dans le sens que nous ne pouvons faire confiance en Dieu pour l’accomplissement, mais plutôt dans celui de comprendre que c’est en persévérant sur les voies de Dieu que nous obtiendrons l’effet de la promesse. (Hébreux 6 :15)

19 Versets de la Bible sur Dieu, Repentir de

Lorsque Roboam se fut affermi dans son royaume et qu’il eut acquis de la force, il abandonna la loi de l’Éternel, et tout Israël l’abandonna avec lui. La cinquième année du règne de Roboam, Schischak, roi d’Égypte, monta contre Jérusalem, parce qu’ils avaient péché contre l’Éternel. Il avait mille deux cents chars et soixante mille cavaliers; et il vint d’Égypte avec lui un peuple innombrable, des Libyens, des Sukkiens et des Éthiopiens.lire plus.

Il prit les villes fortes qui appartenaient à Juda, et arriva jusqu’à Jérusalem. Alors Schemaeja, le prophète, se rendit auprès de Roboam et des chefs de Juda qui s’étaient retirés dans Jérusalem à l’approche de Schischak, et il leur dit: Ainsi parle l’Éternel: Vous m’avez abandonné; je vous abandonne aussi, et je vous livre entre les mains de Schischak. Les chefs d’Israël et le roi s’humilièrent et dirent: L’Éternel est juste! Et quand l’Éternel vit qu’ils s’humiliaient, la parole de l’Éternel fut ainsi adressée à Schemaeja: Ils se sont humiliés, je ne les détruirai pas, je ne tarderai pas à les secourir, et ma colère ne se répandra pas sur Jérusalem par Schischak; mais ils lui seront assujettis, et ils sauront ce que c’est que me servir ou servir les royaumes des autres pays.

Comment Dieu peut-il se repentir ? – Genèse 6:7: 1 Samuel 15, etc…

Qu’est-ce que la repentance

Le mot « repentance » vient du grec « metonoea », qui signifie « changer son esprit pour mieux, s’amender de bon cœur avec une aversion extrême pour ses péchés passés ». Elle concerne essentiellement la tristesse que ressent un être humain lorsqu’il se rend compte de ses péchés, et décide de ne plus y persévérer. Repentance prend ici le sens de « revenir d’une mauvaise attitude ou intention en ayant un remord, une meurtrissure » : quand notre conscience nous juge, ou nous accuse, et que nous nous reconnaissons transgresseur.

Il disait : Repentez-vous, car le Royaume des cieux est proche. Matthieu 3 :2

Le mot « repentance » peut aussi être utilisé pour illustrer un « regret ». Par exemple nous pouvons nous repentir d’avoir porté une veste rouge au lieu d’une veste noire parce qu’elle se salit plus facilement, ce qui n’est pas un péché.

Cependant, la repentance implique dans une certaine mesure la révélation que l’acte que nous avons posé a été fait par faiblesse, par manque de connaissance ou par ignorance.

Chose étonnante, c’est que nous voyons dans la Bible Dieu se repentir. La première hypothèse que nous avons décrite plus haut est automatiquement à exclure, Dieu ne pouvant pas pécher ni être un pécheur.

Dieu ne peut être tenté par le mal, aussi ne tente-t-il personne. Jacques 1 :13

La deuxième hypothèse qui reste est donc le regret. Mais ce serait là aussi difficile à concevoir que Dieu regrette un acte, puisque la Bible nous dit qu’il sait toutes choses à l’avance, le commencement et la fin d’une œuvre. La Bible nous dit aussi que Dieu n’est pas un homme pour se repentir.

1 Samuel 15 :11 Je me repens d’avoir établi Saül pour roi, car il se détourne de moi et il n’observe point mes paroles.

1 Samuel 15 :29 Celui qui est la force d’Israël ne ment point et ne se repent point, car il n’est pas un homme pour se repentir

Lorsqu’il est utilisé le verbe repentir pour considérer un acte de Dieu, la Bible utilise l’hébreu « nacham » dont l’ensemble des définitions signifie manifestement une déception qui appelle à une sentence (jugement) divine ou une clémence (miséricorde) de Dieu .

Dans les versets dans lesquels le mot « nacham » est utilisé pour Dieu, les termes « avoir du chagrin pour l’homme », « avoir pitié des souffrances » ; et nous pouvons ajouter « se lasser ou en avoir assez » ; y sont majoritairement associés. Il faut donc comprendre que si Dieu « se repent » d’avoir choisi un homme, cela signifie qu’il mettra fin à sa vie spirituelle (il sera définitivement rejeté de Dieu) ; cela ne signifie donc pas qu’il regrette ou qu’il a des remords à l’avoir consacré. Cela peut aussi signifier qu’il mette fin ou qu’il décide ne pas appliquer un châtiment ou un jugement qu’il a prononcé par miséricorde. Dans les deux cas, cela n’arrive que dans des situations extrêmes, soit une véritable repentance, soit pour une véritable rébellion.

Sens 1 : [fin de miséricorde, jugement, châtiment]

Et Yahweh dit : J’exterminerai de la face de la terre l’homme que j’ai créé, depuis l’homme jusqu’au bétail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel ; car je me repens [nacham] de les avoir faits. Genèse 6 :7

Sens 2 : [avoir pitié, faire miséricorde]

Dieu envoya un ange à Jérusalem pour la détruire ; et comme il la détruisait, Yahweh regarda et se repentit [nacham] de ce mal, et il dit à l’ange qui détruisait : Assez! Retire maintenant ta main. L’ange de Yahweh se tenait près de l’aire d’Ornan, le Jébusien. 1 Chronique 21 :15

Cependant, pour décevoir Dieu, il faut vraiment avoir persévéré dans le mal, au point de ne plus vouloir écouter Dieu. Quand nous arrivons à ce stade, Dieu décide définitivement de contester avec nous : c’est la conséquence du blasphème du Saint-Esprit, qui implique de manière définitive la fin de la miséricorde dans la vie d’un homme qui a persévéré dans le péché sans s’en repentir.

Est-ce que Dieu se repent ou pas ?

Certains textes disent que Dieu ne se repent pas, par exemple Nombres 23:18-19, alors que d’autres textes nous montrent que dans les faits, Dieu s’est repenti à plusieurs reprises, par exemple Genèse 6:6-7. C’est confondant. Ceux qui cherchent des incohérences dans la Bible pour discréditer Dieu et sa Parole se délectent de ce genre de contradiction apparente.

Voici comment l’érudit Arthur Pink (1886-1952) attaque ce problème :

L’explication est très simple. Quand Dieu parle de Lui-même, Dieu accommode Son langage à nos capacités limitées. Il se décrit lui-même avec un corps ayant des bras, des yeux, des oreilles, des mais, etc. Il parle de Lui-même comme « s’éveillant » (Psaume 78:65), comme « se levant tôt » (Jérémie 7:13) ; cependant Il ne sommeille ni ne dort. Quand Il institue un changement dans ses tractations avec les hommes, Il décrit Sa manière de faire comme étant une « repentance »

Arthur Pink soulève un bon point, il y a un anthropomorphisme indéniable dans les Écritures, ceci est certainement à prendre en considération. On pourrait s’arrêter là, mais je resterais un peu sur mon appétit ! Quand on y regarde de plus près, on trouve deux textes qui affirment que Dieu ne se repent pas, textes prononcés par deux prophètes ; Balaam et Samuel.

Nombres 23:18 Balaam prononça son oracle, et dit: Lève-toi, Balak, écoute ! Prête-moi l’oreille, fils de Tsippor !

19 Dieu n’est point un homme pour mentir, ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’il a dit, ne le fera-t-il pas ? Ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera-t il pas ?

20 Voici, j’ai reçu l’ordre de bénir : Il a béni, je ne le révoquerai point.

Certains commentateurs, comme Pink, avancent que Balaam voulait dire que Dieu se repent mais qu’Il ne se repent pas à la manière des fils de l’homme et c’est vrai dans le sens que Dieu n’a jamais péché, Il ne peut donc pas se repentir comme l’homme est appelé à se repentir. L’homme se repent d’avoir mal agi, mais Dieu n’agit jamais mal, alors Il ne peut s’en repentir.

L’étude minutieuse du contexte est toujours très importante pour déterminer le sens des termes employés. Dieu avait fait une alliance avec Abraham et sa descendance, Il leur avait promis avec serment qu’Il allait les bénir. Balaam savait que Dieu ne pouvait revenir sur son serment.

Romains 11:29 Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel.

Mais Balaam était rusé, il savait aussi que la bénédiction de Dieu était conditionnelle au comportement d’Israël, lire Deutéromone 28

Deutéronome 28:1 Si tu obéis à la voix de l’Eternel, ton Dieu, en observant et en mettant en pratique tous ses commandements que je te prescris aujourd’hui, l’Eternel, ton Dieu, te donnera la supériorité sur toutes les nations de la terre. 2 Voici toutes les bénédictions qui se répandront sur toi et qui seront ton partage, lorsque tu obéiras à la voix de l’Eternel, ton Dieu: (…) 15 Mais si tu n’obéis point à la voix de l’Eternel, ton Dieu, si tu n’observes pas et ne mets pas en pratique tous ses commandements et toutes ses lois que je te prescris aujourd’hui, voici toutes les malédictions qui viendront sur toi et qui seront ton partage:

Alors, il a enseigné au roi de Moab Balak comment mettre une occasion de chute devant le peuple d’Israël pour que Dieu le maudisse, cf. Apocalypse 2:14.

Je vais me charger de vous prouver l’énoncé qui suit :

Dieu ne change pas d’idée (metanoeo en grec, repentir en français, on verra cela en détail plus loin), dans ce sens, il n’est pas comme les hommes pour se repentir, il a toujours décrété que sa bénédiction sur les hommes dépendait de leur comportement. Quand les hommes se comportement mal, cela afflige Dieu et Il se console en retirant sa bénédiction des hommes (dans ce sens, il « se repent ») et Il leur fait goûter aux conséquences amères de s’être éloignés de Lui. Je reviendrai là-dessus plus loin en citant Romains 1:18,24,28.

Le verbe hébreu employé pour exprimer cette attitude de « repentance » chez Dieu est le verbe « nacham » dont l’idée première est un sentiment, consoler. La plupart du temps, dans les 108 fois où il est employé, il est traduit ainsi.

Psaumes 86:17 Opère un signe en ma faveur ! Que mes ennemis le voient et soient confus ! Car tu me secours et tu me consoles (nacham), ô Eternel !

Psaumes 119:76 Que ta bonté soit ma consolation (nacham), comme tu l’as promis à ton serviteur !

Esaïe 12:1 Tu diras en ce jour-là : Je te loue, ô Eternel ! Car tu as été irrité contre moi, ta colère s’est apaisée, et tu m’as consolé (nacham).

Comparons avec les autres mots de la même famille de mots. On a aussi « nocham » consolation, « Néhémie (Nechemiyah ») qui veut dire « l’Éternel a consolé », « Nachamani » : miséricordieux, compatissant.

Le verbe nacham est traduit de plusieurs manières en français, mais cette idée de base de consoler quelqu’un qui est affligé est facile à retracer :

Psaume 23:4 Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : ta houlette et ton bâton me rassurent (nacham).

La vallée de l’ombre de la mort est un lieu affligeant mais la houlette et le bâton de Dieu nous apportent le réconfort, la consolation.

Job 7:13 Quand je dis : Mon lit me soulagera (nacham), ma couche calmera mes douleurs,

14 c’est alors que tu m’effraies par des songes, que tu m’épouvantes par des visions.

Job espérait être consolé dans son sommeil, mais il faisait de terribles cauchemars.

Psaumes 90:13 Reviens, Eternel ! Jusques à quand ? … Aie pitié (nacham) de tes serviteurs !

Les serviteurs (le peuple de Dieu) sont affligés, la prière est que Dieu rétablisse la communion pour les consoler, cf. Psaume 135:14 et Esaïe 51:3.

Regardons maintenant attentivement les endroits où nacham est traduit par repentir.

1° Quand il est traduit que Dieu se « repent », l’idée est que Dieu est affligé par le comportement humain, il se console en retirant sa bénédiction. Balaam savait cela !

Genèse 6:6 L’Eternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son cœur.7 Et l’Eternel dit : J’exterminerai de la face de la terre l’homme que j’ai créé, depuis l’homme jusqu’au bétail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel ; car je me repens de les avoir faits.

À cause de la « nacham » (le regret, la peine ) de Dieu, Dieu se console en envoyant le déluge (les larmes de Dieu ?), mais le plan de Dieu continua quand même pour l’humanité à travers la « nacham » (la compassion, la miséricorde, la consolation) qu’il a eu pour Noé et sa famille. De même, il regrette d’avoir établi Saül comme roi (1Samuel 15:11), le mépris de Saül pour la Parole de Dieu a affligé Dieu et Dieu a retiré sa bénédiction de Saül : celui-ci a perdu sa royauté (1Samuel 15:1-9), Dieu a retiré Son esprit de sur lui et un esprit mauvais a pris sa place (1Samuel 16:14). Dieu se console en faisant la grâce à David de devenir roi à la place de Saül. Le prophète Samuel avait pris très mal le rejet de Saül comme roi et avait repris des paroles semblables à celles de Balaam pour tenter de faire revenir Dieu sur sa décision (1Samuel 15:29,35). Samuel ne réalisait pas que Dieu n’avait pas changé son plan, Il était juste affligé de l’attitude méprisante de Saül, Il avait toujours prévu que le Messie descendrait de David et Il s’est consolé en mettant son plan à l’exécution.

1 Samuel 15:11 Je me repens d’avoir établi Saül pour roi, car il se détourne de moi et il n’observe point mes paroles. Samuel fut irrité, et il cria à l’Eternel toute la nuit.

1 Samuel 15:29 Celui qui est la force d’Israël ne ment point et ne se repent point, car il n’est pas un homme pour se repentir .

1 Samuel 15:35 Samuel n’alla plus voir Saül jusqu’au jour de sa mort ; car Samuel pleurait sur Saül, parce que l’Eternel se repentait d’avoir établi Saül roi d’Israël.

On peut pousser le raisonnement et se demander « mais si Dieu connaît l’avenir et savait qu’Il allait le regretter, alors pourquoi a-t-Il quand même été dans cette direction ? Pourquoi avoir fait nommer Saül roi ? Pourquoi ne pas avoir simplement attendu quelques dizaines d’années de plus que David soit assez vieux pour devenir roi ? » La Bible ne donne pas de réponse précise à cette question, mais le principe général c’est que Dieu fait tout selon le bon conseil de Sa volonté (Éphésiens 1:11). Dieu avait ses raisons de faire nommer roi Saül même s’Il savait qu’Il allait le regretter par la suite. Même chose avec la création des hommes, Il l’a regrettée (Genèse 6:6-7) et pourtant on sait bien que cela faisait partie de son plan établi dès avant la fondation du monde, car Il a tout de même sauvé Noé et sa famille pour qu’un jour, sa prospérité enfante Jésus, le sauveur de l’humanité.

2° On emploie aussi le verbe « nacham » quand Dieu tire vengeance ou tire satisfaction, c’est sa façon de se consoler.

Esaïe 1:23 Tes chefs sont rebelles et complices des voleurs, tous aiment les présents et courent après les récompenses ; ils ne font pas droit à l’orphelin, et la cause de la veuve ne vient pas jusqu’à eux.

24 C’est pourquoi voici ce que dit le Seigneur, l’Eternel des armées, le Fort d’Israël: Ah ! je tirerai satisfaction (nacham) de mes adversaires, et je me vengerai de mes ennemis.

3° Quand Dieu décide de punir les gens, il arrive souvent qu’il « s’en repent » de sa colère, il se console, donc le verbe « nacham » est à nouveau utilisé.

Dieu se console en voyant les personnes s’humilier devant lui, comme le firent les Ninivites (Jonas 3:1 à 4:2, cf. Jérémie 18:8, 26:3, 13) ou le roi Ezéchias (Jérémie 26:19).

Jonas 3:1 La parole de l’Eternel fut adressée à Jonas une seconde fois, en ces mots:

2 Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et proclames-y la publication que je t’ordonne !

3 Et Jonas se leva, et alla à Ninive, selon la parole de l’Eternel. Or Ninive était une très grande ville, de trois jours de marche.

4 Jonas fit d’abord dans la ville une journée de marche ; il criait et disait : Encore quarante jours, et Ninive est détruite !

5 Les gens de Ninive crurent à Dieu, ils publièrent un jeûne, et se revêtirent de sacs, depuis les plus grands jusqu’aux plus petits.

6 La chose parvint au roi de Ninive ; il se leva de son trône, ôta son manteau, se couvrit d’un sac, et s’assit sur la cendre.

7 Et il fit faire dans Ninive cette publication, par ordre du roi et de ses grands ; Que les hommes et les bêtes, les bœufs et les brebis, ne goûtent de rien, ne paissent point, et ne boivent point d’eau !

8 Que les hommes et les bêtes soient couverts de sacs, qu’ils crient à Dieu avec force, et qu’ils reviennent tous de leur mauvaise voie et des actes de violence dont leurs mains sont coupables !

9 Qui sait si Dieu ne reviendra pas et ne se repentira pas, et s’il ne renoncera pas à son ardente colère, en sorte que nous ne périssions point ?

10 Dieu vit qu’ils agissaient ainsi et qu’ils revenaient de leur mauvaise voie. Alors Dieu se repentit du mal qu’il avait résolu de leur faire, et il ne le fit pas.

4:1 Cela déplut fort à Jonas, et il fut irrité.

2 Il implora l’Eternel, et il dit : Ah ! Eternel, n’est-ce pas ce que je disais quand j’étais encore dans mon pays ? C’est ce que je voulais prévenir en fuyant à Tarsis. Car je savais que tu es un Dieu compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté, et qui te repens du mal.

Jonas savait que Dieu ne pouvait pas changer son caractère, il savait qu’il n’y avait pas de changement de pensée, de « metanoia » en Dieu, Joans savait que Dieu était compatissant et miséricordieux, que Sa « nacham » Le pousserait à la consolation plutôt qu’à la punition quand les gens cessent leur mauvais comportement.

Le jugement annoncé par Dieu survient à cause du mauvais comportement (lire tout le chapitre de Deutéronome 28), alors si le mauvais comportement change, le jugement cède la place à la miséricorde divine, comme le prophète Jérémie l’exprime à plusieurs reprises…

Jérémie 18:8 Mais si cette nation, sur laquelle j’ai parlé, revient de sa méchanceté, je me repens (nacham) du mal que j’avais pensé lui faire.

Jérémie 26:3 Peut-être écouteront-ils, et reviendront-ils chacun de leur mauvaise voie ; alors je me repentirai du mal que j’avais pensé leur faire à cause de la méchanceté de leurs actions.

Jérémie 26:13 Maintenant réformez vos voies et vos œuvres, écoutez la voix de l’Eternel, votre Dieu, et l’Eternel se repentira du mal qu’il a prononcé contre vous.

Le prophète Joël résume bien aussi cette réalité :

Joël 2:13 Déchirez vos cœurs et non vos vêtements, et revenez à l’Eternel, votre Dieu ; car il est compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté, et il se repent (nacham) des maux qu’il envoie.

14 Qui sait s’il ne reviendra pas et ne se repentira pas (nacham), et s’il ne laissera pas après lui la bénédiction, des offrandes et des libations pour l’Eternel, votre Dieu ?

Dieu se console et apaise sa colère aussi en voyant des gens intercèdent pour les coupables comme le fit Moïse dans Exode 32:11-14 ou le prophète Amos 7:1-6 :

Exode 32:11 Moïse implora l’Eternel, son Dieu, et dit : Pourquoi, ô Eternel ! ta colère s’enflammerait-elle contre ton peuple, que tu as fait sortir du pays d’Egypte par une grande puissance et par une main forte ?

12 Pourquoi les Egyptiens diraient-ils: C’est pour leur malheur qu’il les a fait sortir, c’est pour les tuer dans les montagnes, et pour les exterminer de dessus la terre ? Reviens de l’ardeur de ta colère, et repens-toi du mal que tu veux faire à ton peuple.

13 Souviens-toi d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, tes serviteurs, auxquels tu as dit, en jurant par toi-même : Je multiplierai votre postérité comme les étoiles du ciel, je donnerai à vos descendants tout ce pays dont j’ai parlé, et ils le posséderont à jamais.

14 Et l’Eternel se repentit (nacham) du mal qu’il avait déclaré vouloir faire à son peuple.

Amos 7:1 Le Seigneur, l’Eternel, m’envoya cette vision. Voici, il formait des sauterelles, Au moment où le regain commençait à croître ; C’était le regain après la coupe du roi.

2 Et comme elles dévoraient entièrement l’herbe de la terre, Je dis : Seigneur Eternel, pardonne donc ! Comment Jacob subsistera-t-il ? Car il est si faible !

3 L’Eternel se repentit (nacham) de cela. Cela n’arrivera pas, dit l’Eternel.

4 Le Seigneur, l’Eternel, m’envoya cette vision. Voici, le Seigneur, l’Eternel, proclamait le châtiment par le feu ; Et le feu dévorait le grand abîme Et dévorait le champ.

5 Je dis : Seigneur Eternel, arrête donc ! Comment Jacob subsistera-t-il ? Car il est si faible !

6 L’Eternel se repentit (nacham) de cela. Cela non plus n’arrivera pas, dit le Seigneur, l’Eternel.

Dieu se console simplement aussi parce qu’il se souvient de ses alliances. Par exemple, son alliance de bénédiction faite à Abraham et décide de ne pas détruire complètement Isarël (2Samuel 24:16) alors il ne traite pas son peuple comme le mériteraient ses iniquités.

2 Samuel 24:16 Comme l’ange étendait la main sur Jérusalem pour la détruire, l’Eternel se repentit de ce mal, et il dit à l’ange qui faisait périr le peuple : Assez ! Retire maintenant ta main. L’ange de l’Eternel était près de l’aire d’Aravna, le Jébusien.

Mais il arrive un temps où Dieu décide de punir le monde, des peuples, des gens ; il a envoyé le déluge, il a fait déporter Israel, il a fait périr Jézabel.

Jérémie 4:27 Car ainsi parle l’Eternel : Tout le pays sera dévasté ; mais je ne ferai pas une entière destruction.

28 A cause de cela, le pays est en deuil, et les cieux en haut sont obscurcis ; Car je l’ai dit, je l’ai résolu, et je ne m’en repens pas, je ne me rétracterai pas.

Jérémie 15:6 Tu m’as abandonné, dit l’Eternel, tu es allée en arrière ; mais j’étends ma main sur toi, et je te détruis, je suis las d’avoir compassion (nacham)

Et un jour, ce sera la fin du monde qu’on connaît …

En grec, le mot repentance traduit « metanoia », ce qui signifie un changement de pensée, comme on l’a vu, ce n’est le concept premier qui est rattaché au terme « nacham ». Il est important de souligner que la version grecque de l’Ancien Testament, la LXX, ne choisit jamais le mot « metanoia » pour terme « nacham » dans les passages où Louis Segond a traduit par repentir en français. Par exemple, Dans Genèse 6:6-7 c’est le verbe enthumeomai (considérer) qui est utilisé. Dieu ne change jamais de pensée (Malachie 3:6, Jacques 1:17), son plan est immuable (Esaïe 46:10-11, Romains 11:32).

Esaïe 46:10 J’annonce dès le commencement ce qui doit arriver, et longtemps d’avance ce qui n’est pas encore accompli ; Je dis : mes arrêts subsisteront, et j’exécuterai toute ma volonté.

11 C’est moi qui appelle de l’orient un oiseau de proie, d’une terre lointaine un homme pour accomplir mes desseins, je l’ai dit, et je le réaliserai ; je l’ai conçu, et je l’exécuterai.

Gleason Archer fait remarquer ceci:

Le changement d’attitude de l’homme envers Dieu requiert un changement d’attitude de Dieu envers l’homme (Archer donne aussi l’exemple de Jonas). Cependant quand il est question de ses plans concernant les alliances envers son peuple, Dieu est vraiment incapable de repentance – comme Balaam le souligne dans Nombres 23:19, Le contexte concerne le but déterminé de Dieu de bénir Israël, en dépit de toutes les machinations du roi Balak de Moab qui essayait de soudoyer le prophète de l’Éternel pour amener une malédiction sur la nation hébraïque. Dans une telle situation, Dieu est incapable de repentance.

Son plan est immuable ; Il a toujours décidé d’apaiser Sa colère et de pardonner ceux qui se repentent et de laisser cours à Sa colère en cessant de bénir ceux qui persistent dans le mal, Il a même promis qu’Il agirait ainsi, lire Deutéronome 28. L’apôtre Paul relève ce fait dans Romains 1 :

Romains 1:18 La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive (…)

24 C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté (…)

28 Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé

Il y a donc une nuance importance entre la repentance dans l’hébreu et la repentance dans le grec. En hébreu, ce terme « nacham » touche plutôt les sentiments, alors que « metanoia » en grec pointe plutôt vers le changement de pensée.

À la vue de tous les textes bibliques, on pourrait penser que le comportement humain semble avoir une influence sur Dieu. Dans un sens oui, mais en fait, Dieu sait toutes choses d’avance, il sait quand les gens vont se repentir ou non et cela est en ligne avec son caractère miséricordieux quand il décide de ne pas les punir.

2Pierre 3:9 Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient ; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance.

En résumé, si l’homme se repent de son mauvais comportement, alors Dieu peut aussi se « repentir » dans le sens de « nacham » de la correction qu’il allait lui infliger car il est lent à la colère, compatissant et miséricordieux.

Mais si les hommes refusent de se repentir de leur mauvais comportement, cela peut amener Dieu à se « repentir » dans le sens de « nacham » et non dans le sens de « metanoia ». Dieu sera affligé dans son coeur et regrettera de les avoir bénis, Il peut alors décider de se « repentir » dans le sens de « nacham » en leur retirant sa faveur, et même en les faisant périr, comme on lit dans Jé.4:27, 15:6 et comme ce sera le cas à la fin de ce monde.

Dieu ne se repentira jamais de la nouvelle alliance qu’il a faite avec nous et scellée par le sang de Jésus-Christ.

Quand Dieu a nommé Jésus comme sacrificateur pour toujours, à la manière de Melchisédek, c’est aussi une nouvelle alliance qu’Il ne le regrettera jamais d’autant plus que Jésus se comporte toujours bien, Il fait toujours ce qui plaît à Dieu.

Psaumes 110:4 L’Eternel l’a juré, et il ne s’en repentira point : Tu es sacrificateur pour toujours, à la manière de Melchisédek.

En ce qui concerne donc le plan de Dieu pour le salut en Jésus-Christ, Dieu ne s’en repentira jamais, Il en a fait le serment :

Hébreuc 6:16 Or les hommes jurent par celui qui est plus grand qu’eux, et le serment est une garantie qui met fin à tous leurs différends.

17 C’est pourquoi Dieu, voulant montrer avec plus d’évidence aux héritiers de la promesse l’immutabilité de sa résolution, intervint par un serment,

18 afin que, par deux choses immuables, dans lesquelles il est impossible que Dieu mente, nous trouvions un puissant encouragement, nous dont le seul refuge a été de saisir l’espérance qui nous était proposée.

19 Cette espérance, nous la possédons comme une ancre de l’âme, sûre et solide ; elle pénètre au delà du voile,

20 là où Jésus est entré pour nous comme précurseur, ayant été fait souverain sacrificateur pour toujours, selon l’ordre de Melchisédek.

1Jean 2:1 Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste.

2 Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.

Oui, Dieu s’est « repenti » dans le passé ; Il a éprouvé des regrets et Il a eu le coeur affligé, mais Il n’a jamais changé d’idée, Il n’a jamais fait de « metanoia », par exemple, Il a fait le serment que Jésus serait toujours là comme sacrificateur pour intercéder pour nous. Si Moïse et Amos ont réussi à susciter la miséricorde divine, combien plus, l’avocat Jésus gagnera toujours ses causes quand Il plaidera en présentant Son sang qui a coulé pour nos péchés !

Dieu regretta d’avoir créé l’homme sur la terre … Genèse 6.6

Dieu a regrettķ d’avoir crķķ l’homme … plusieurs traductions ķcrivent : “Dieu se repentit” . Quelle peut-Ļtre la nature du repentir divin ? Nous trouvons les dķfinitions suivantes Ó la notion de repentir : – Manifester un regret sincĶre de ses pķchķs, de sa faute, accompagnķ de l’intention de rķparer, – Subir avec amertume les consķquences fŌcheuses d’une action, d’un comportement. La premiĶre approche cadre tout Ó fait au repentir conńu d’un point de vue biblique pour l’homme confrontķ Ó ses pķchķs. Elle ne peut-Ļtre acceptable pour Dieu. Quel serait son pķchķ ? Par contre, la seconde dķfinition s’apparente Ó la notion de regret qui ne prķsuppose pas l’existence d’un pķchķ. C’est pourquoi il semble mieux adaptķ de traduire ce verset par “JHVH regretta” plut¶t que par “JHVH se repentit” . Le rabbin Rachi a notamment ķcrit ce commentaire : “Le midrach rend wayinnaæhem (½ se ravisa ╗) par : ½ se consola ╗. Dieu se consola de ce quÆau moins Il avait crķķ lÆhomme sur la terre. Car sÆIl lÆavait crķķ au ciel, il aurait entraŅnķ dans sa rķbellion les mondes supķrieurs. Approche intķressante qui nous indique : – que le verbe hķbreu peut au moins se traduire de quatre fańons diffķrentes (se repentir – regretter – se raviser – se consoler), – que l’interprķtation qui en dķcoule peut totalement dķriver selon la traduction retenue. Oui, la Bible est bien une porte ouverte Ó la rķflexion et non un texte hermķtique. Beaucoup en profitent pour tout remettre en cause, et notamment l’omniscience de Dieu. Car si Dieu est omniscient, comme se plaisent Ó l’affirmer la plupart des croyants, ne pouvait-il donc prķvoir que l’humanitķ allait sombrer dans le pķchķ ? Effectivement … Il le pouvait … mais le voulait-Il ? Le Dieu omniscient (Il sait tout), omnipotent (Il peut tout) et omniprķsent (Il est partout) n’a-t-il pas aussi la facultķ de limiter : – Son omniscience (en ne sachant que ce qu’Il veut ou a besoin de savoir) ? – Son omnipotence (en n’affirmant Sa toute puissance que lÓ et o∙ Il le juge nķcessaire) ? – Son omniprķsence (en ne se manifestant que quand Il le veut) ? Au vu des ķvĶnements quotidiens qui agrķmentent l’actualitķ, il est clair que Dieu n’intervient pas partout … mĻme s’Il le peut. Il n’est nullement responsable de cette mķchancetķ qui domine l’humanitķ et qui conduisit au Dķluge. Si tout ķtait prķvu, ou ķcrit d’avance, ne serions nous pas prisonniers d’un systĶme absurde o∙ rĶgnerait un dķterminisme absolu ? Que deviendrait en ce cas la notion de “libre arbitre” chĶre aux croyants qui leur permet d’affirmer que l’homme est partiellement maŅtre de sa destinķe et de ses choix ? Quel serait notre espace de libertķ, notre marge de man£uvre si le Dieu Crķateur n’avait pas choisi de se retirer partiellement du monde pour le placer sous notre responsabilitķ, de nous dķlķguer sa gestion ? ½ Croissez et multipliez ! Remplissez la terre et soumettez-la ! Commandez aux poissons de la mer, aux oiseaux du ciel, Ó tous les animaux qui se meuvent sur la terre ! ╗ (GenĶse 1.28) Oui, Dieu a un pouvoir sans limites. Mais lorque l’Intelligence est au pouvoir, elle sait se mettre en retrait pour faire confiance Ó ceux qu’elle a dķlķguķs … quitte Ó le regretter ! < < < Retour au sommaire < < < 52-GEN 6.6 > > > L’histoire de Noķ > > >

Traduction interlinķaire

de la GenĶse Chapitre 6 ~ Versets 6.1 Ó 6.22 1. Lorsque les hommes commencĶrent Ó se multiplier sur les faces de la terre, des filles leur naquirent. Lorsque les hommes commencĶrent Ó se multiplier sur les faces de la terre, des filles leur naquirent. 2. Les fils d’Elohim virent que les filles dÆhomme ķtaient belles et ils se prirent pour femmes toutes celles de leur choix. 3. Alors JHVH dit : ½ Mon Souffle ne dirigera pas lÆhumain pour toujours, lequel d’ailleurs nÆest que chair. Ses jours seront de cent vingt ans. ╗ 4. En ces jours, les Nephilim parurent sur la terre. Ils y ķtaient encore lorsque les fils d’Elohim vinrent vers les filles dÆhomme qui leur donnĶrent des enfants : hommes magistraux d’autrefois, mortels de renom. 5. JHVH vit que la malignitķ de lÆhumanitķ se multipliait sur terre. Chaque jour, son c£ur fomentait le mal par toutes sortes de dispositifs. 6. Et JHVH regretta dÆavoir fait lÆhumanitķ sur la terre. 7. JHVH dit : ½ JÆeffacerai lÆhumanitķ que jÆai crķķe des faces de la terre. Depuis l’humain jusqu’Ó la bĻte, ce qui rampe comme ce qui vole dans les cieux, car je regrette de les avoir faits. ╗ 8. Mais Noah trouva grŌce aux yeux de JHVH. Parashat Noa’h 9. Voici la gķnķalogie de Noah. Noah ķtait un homme vertueux et sans dķfaut parmi les gķnķrations de son temps. Noah marcha avec Elohim. Voici la gķnķalogie de Noah. Noah ķtait un homme vertueux et sans dķfaut parmi les gķnķrations de son temps. Noah marcha avec Elohim. 10. Noah engendra trois fils : Shem, Cham et Japhet. 11. La terre sÆķtait corrompue aux yeux d’Elohim, une terre remplie de violence. 12. Elohim regardait la terre et la vit : elle ķtait corrompue ! Car toute chair avait perverti sa voie sur la terre. 13. Elohim dit Ó Noah : ½ A mes yeux, la fin de toute chair est venue. Car, de leur fait, la terre est remplie d’iniquitķ. Voici, je les dķtruis avec la terre ! 14. Fais, pour toi, une arche de bois “gofer”. Tu feras lÆarche avec des niches. Tu la protĶgeras de bitume Ó lÆintķrieur et Ó lÆextķrieur. 15. Et c’est ainsi que tu feras l’arche : trois cents coudķes de longueur, cinquante coudķes de large, trente coudķes en hauteur. 16. Tu donneras de la clartķ Ó lÆarche et tu l’achĶveras d’une coudķe en pente. Tu placeras lÆouverture de lÆarche sur le c¶tķ. Tu feras un niveau bas, un second et un troisiĶme. 17. Et moi, voici, je fais venir le dķluge d’eaux sur la terre pour anķantir sous les cieux toute chair ayant souffle de vies. Tout ce qui est sur terre expirera. 18. J’ķtablis mon alliance avec toi. Entre dans lÆarche, toi et tes fils, ta femme, et les femmes de tes fils avec toi. 19. Et de tout Ļtre vivant, de toute chair, tu attireras deux de chaque dans lÆarche afin de prķserver la vie avec toi. QuÆil y ait un mŌle et une femelle. 20. De chaque espĶce dÆoiseaux, de chaque espĶce de bestiaux, de chaque espĶce qui rampe au sol, deux de chaque espĶce, tous viendront Ó toi pour prķserver la vie. 21. Et toi, prends de toute nourriture qui se mange et engrange pour toi. Ce sera ta nourriture et la leur. ╗ 22. Noah fit tout ce que Elohim lui avait enseignķ. Il le fit ainsi.

repentance et changement de dispositions

DIEU PEUT-Il SE REPENTIR ?

Auteur inconnu

1 – Repentance chez l’homme

2 – Repentance de Dieu

3 – Au déluge

4 – Saül comme roi

5 – Jugement sur Israël et David

6 – Repentance de Dieu selon la repentance des hommes

7 – Dieu ne se repent pas de ce qu’Il a promis

Les sous-titres ont été ajoutés par Bibliquest ; ME 1901 p. 331

Les passages où il est dit que Dieu se repent de ce qu’il a fait, offrent souvent quelque difficulté aux lecteurs de la Parole, surtout quand ils la mettent en regard de l’affirmation opposée, que Dieu n’est pas « un fils d’homme pour se repentir ».

Afin d’être au clair, il faut comprendre d’abord que la repentance de l’homme et celle de Dieu sont deux choses fort différentes. Elles n’ont en commun qu’un seul caractère, fondamental il est vrai, c’est que l’une et l’autre sont un changement de disposition.

Chez l’homme, la repentance est un changement de disposition envers Dieu, mais ce changement est amené par un retour sur lui-même et le jugement douloureux qu’il porte sur son péché. Il comprend que sa conduite a offensé un Dieu d’amour qui lui voulait du bien et qui peut-être (car il n’en est pas encore certain) lui en veut encore. Ce sentiment, produit par la foi, accompagne la conversion. Le pécheur se retourne vers Dieu, va à Lui en confessant son état, et, se trouvant en sa présence, découvre que cet amour qu’il osait à peine entrevoir, dépasse toutes ses pensées et toute son attente. La parabole du fils prodigue nous décrit en détail le travail d’âme par lequel un pauvre pécheur, convaincu de sa culpabilité et repentant, arrive en fin de compte dans les bras du Père et entre dans sa maison, revêtu de la plus belle robe.

Telle est, chez l’homme, la repentance avec ses résultats. Il est facile de comprendre qu’à part le changement de disposition, tout cet état n’a rien de commun avec le caractère de Dieu.

En Dieu, la repentance est un changement de disposition à la suite d’un contrat passé entre Lui et l’homme. Ce dernier ayant violé le contrat, ayant failli à la condition que Dieu lui posait, Dieu est obligé de changer de disposition envers lui, d’agir d’une manière opposée à ce que le contrat avait primitivement établi. Dieu se repent donc, mais cette repentance ne porte aucune atteinte à l’immutabilité de sa nature et de ses conseils, car « Dieu n’est pas un fils d’homme pour se repentir » (Nomb. 23:19).

Quelques passages vont nous prouver ces vérités.

Dieu avait créé l’homme à son image et l’avait établi comme centre de la bénédiction sur la terre. Pour se maintenir dans cette position, une seule chose était nécessaire, une simple condition était posée, celle d’obéissance. L’homme ne devait pas enfreindre la défense de Dieu, en mangeant du fruit de l’arbre du bien et du mal, mais l’homme, responsable d’observer cette condition, a failli. Avec le péché, la mort est entrée. Mais, fait digne de remarque, ce ne fut que lorsque le péché eut porté tous ses fruits et que l’Éternel vit « que toute l’imagination des pensées du cœur de l’homme n’était que méchanceté en tout temps », qu’il « se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre et s’en affligea dans son cœur » (Gen. 6:5-6). Alors seulement Dieu changea de disposition : Il détruisit l’homme.

Mais ce changement de disposition de Dieu ne le fit nullement abandonner ses conseils ; il conserva Noé et sa famille pour en former une souche nouvelle, dans un monde purifié par le jugement, et en vue d’introduire finalement le Fils de l’homme comme chef de la création et de toutes choses. C’est donc la désobéissance de l’homme à la condition que Dieu avait posée pour le bénir qui fait changer Dieu de disposition envers lui, et c’est l’immutabilité de la nature et des conseils de Dieu qui le fait préserver Noé et sa maison.

En établissant la royauté de Saül, l’Éternel lui ordonna de descendre à Guilgal et d’y attendre sept jours jusqu’à ce que Samuel vint vers lui pour lui faire savoir ce qu’il devait faire (1 Sam. 10:8). Nous savons comment le roi désobéit. Alors Samuel lui dit : « Tu as agi follement, tu n’as pas gardé le commandement de l’Éternel, ton Dieu, qu’il t’avait ordonné ; car maintenant l’Éternel aurait établi pour toujours ton règne sur Israël , et maintenant ton règne ne subsistera pas : l’Éternel s’est cherché un homme selon son cœur et l’Éternel l’a établi prince sur son peuple » (1 Sam. 13:13, 14). Dieu patiente encore pour exécuter cette sentence, mais lorsque Saül eût mis le comble à sa désobéissance dans l’affaire d’Amalek, et seulement alors, l’Éternel dit (1 Sam. 15:11) : « Je me repens d’avoir établi Saül pour roi », et : « Parce que tu as rejeté la parole de l’Éternel, il t’a aussi rejeté comme roi » (1 Sam. 23). Dieu le rejette définitivement, mais Samuel proclame que Son conseil demeure : « La sûre Confiance d’Israël ne ment point et ne se repent point ; car il n’est pas un homme pour se repentir » (15:29). La désobéissance de Saül l’a privé du royaume que son obéissance lui aurait acquis pour toujours, et quoique la longue patience de Dieu ait retardé l’exécution du jugement, il arrive un moment où Dieu se repent de l’avoir établi. Dieu change de disposition, mais ses conseils immuables à l’égard de la royauté se poursuivent en David et, par le canal de David, en Christ.

Dans les deux passages que nous venons d’examiner, Dieu se repent du bien qu’il voulait faire. En 2 Sam. 24:16, on voit l’Éternel se repentir du mal qu’il avait décrété comme jugement sur Israël et sur David. Fait très remarquable, on ne trouve pas ici que Dieu se repente à la suite de l’humiliation de David. Cette humiliation avait eu lieu (15:10), mais sans arrêter le cours du jugement. Tout au contraire, c’est alors que David s’humilie, que Dieu lui laisse le choix entre trois calamités. Ce fut seulement lorsque « l’ange étendit sa main sur Jérusalem pour la détruire, que l’Éternel se repentit de ce mal », et arrêta l’épée du destructeur.

Ici l’Éternel se repent, change de disposition, vis-à-vis de sa propre miséricorde qu’il avait assurée à Sion, choisie en grâce dans ses conseils, et désirée pour en faire son habitation et son repos à perpétuité (Ps. 132:13-14). C’est la grâce qui arrête le jugement. Dieu se repent, pour ainsi dire, à l’égard du mal, parce qu’il n’est pas un homme pour se repentir à l’égard du bien.

De nombreux passages nous montrent que, sous le régime de la loi, Dieu se repent, soit en bien , soit en mal, suivant que se repentent ou non les hommes qu’il gouverne . « Au moment où je parle » dit-il, « au sujet d’une nation et au sujet d’un royaume, pour arracher, pour démolir, et pour détruire, si cette nation au sujet de laquelle j’ai parlé, se détourne du mal qu’elle a fait, je me repentirai du mal que je pensais lui faire » (Éz. 18:7-8). Mais si la nation ou le royaume que Dieu voulait bénir, pèche : « Si elle fait ce qui est mauvais à mes yeux, je me repentirai du bien que j’avais dit vouloir lui faire » (Éz. 18:10).

On trouve le même principe à l’égard d’Israël. Si Israël se repent et revient à l’Éternel, son Dieu, il trouvera un Dieu plein de grâce et miséricordieux qui « se repent du mal dont il a menacé » (Joël 2:12-13 ; comp. Jér. 26:13).

Pour les nations, la chose eut lieu partiellement dans le cas de Ninive (Jonas 3:5-10 ; 4:2), et l’histoire d’Israël nous offre bien des exemples de repentance momentanée qui arrête le jugement de Dieu. Mais soit pour les nations, soit pour le peuple de Dieu, une repentance définitive n’aura lieu que dans un temps futur sous l’action de la grâce.

Cependant le cas d’Israël a un caractère particulier. Quelle qu’ait été sa méchanceté et sa rébellion, il n’est jamais dit que Dieu se soit repenti de l’avoir choisi pour être son peuple. Sans doute Israël, placé sous l’épreuve de la loi, a failli d’une manière révoltante, et Dieu l’a finalement rejeté comme peuple en le déclarant Lo-Ammi (Os. 1:9), tout en se réservant un résidu selon l’élection de grâce (Rom. 11:5). « En ce qui concerne l’évangile », dit l’apôtre, « ils sont ennemis à cause de vous ; mais en ce qui concerne l’élection, ils sont bien-aimés à cause des pères. Car les dons de grâce et l’appel de Dieu sont sans repentir » (Rom. 11:28-29). Aussi Dieu peut-il dire : « J’appellerai mon peuple celui qui n’était pas mon peuple » (Rom. 9:25 ; Os. 2:23).

Quand Dieu commence par les promesses , il s’engage vis-à-vis de Lui-même. C’est ce qu’il dit à l’égard d’Abraham, père du peuple. « Car lorsque Dieu fit la promesse à Abraham, puisqu’il n’avait personne de plus grand par qui jurer, il jura par lui-même , disant : Certes, en bénissant je te bénirai, et en multipliant je te multiplierai… Et Dieu, voulant en cela montrer plus abondamment aux héritiers de la promesse l’immutabilité de son conseil , est intervenu par un serment » (Héb. 6:13-18).

Or c’est ce qu’exprime aussi, d’une manière remarquable, la prophétie de Balaam que Balak voulait induire à maudire le peuple ; et certes, son état offrait assez d’occasions de le maudire. Mais « Dieu n’est pas un homme pour mentir, ni un fils d’homme pour se repentir ; aura-t-il dit et ne fera-t-il pas ? aura-t-il parlé et ne l’accomplira-t-il pas ?… Il n’a pas aperçu d’iniquité en Jacob, il n’a pas vu d’injustice en Israël » (Nomb. 23:19, 21), car en vertu de l’œuvre de Christ, toutes ses promesses sont sans repentance !

Dieu se repent ?

Déclaration de foi

“14 Je t ‘avoue bien que je sers le Dieu de mes pères selon la voie qu ‘ils appellent une secte, croyant tout ce qui est écrit dans la loi et dans les prophètes, 15 et ayant en Dieu cette espérance, comme ils l ‘ont eux-mêmes, qu’il y aura une résurrection des justes et des injustes. 16 C’est pourquoi je m’efforce d’avoir constamment une conscience sans reproche devant Dieu et devant les hommes.” (Actes 24 : 14 – 16)

Selon la Bible, Dieu regrette d’avoir créé l’homme…

Ecrit le 18 avr. 2009, 10:41

Message par slamani » 18 avr. 2009, 10:41

medico a écrit : je confirme et j’affirme.

(Yona 3:10) 10 Et le [vrai] Dieu vit leurs œuvres, qu’ils étaient revenus de leur voie mauvaise ; et ainsi le [vrai] Dieu regretta le malheur qu’il avait parlé de leur causer ; et il ne [le] causa pas.

]

DIEU

Nul de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre ne connaît l’Inconnaissable, à part Dieu “. Et ils ne savent pas quand ils seront ressuscités !

72/26 [C’est Lui] qui connaît le mystère. Il ne dévoile Son mystère à personne,

27. sauf à celui qu’Il agrée comme Messager et qu’Il fait précéder et suivre

, donc, dans le christianismeregrette…Genèse L’Éternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son cœur.Exode32.14 Et l’Éternel se repentit du mal qu’il avait déclaré vouloir faire à son peupleNombres23.19 Dieu n’est point un homme pour mentir, Ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’il a dit, ne le fera-t-il pas? Ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera-t il pas?Quand on regrette ce qu’on a fait cela veut dire qu’on ne connaît pas le futur, ce qui va se passer dans L’avenir. et cela n’est pas dans le caractère de Dieu . car ne pas connaître l’avenir est une faiblesse. cette dernière est une qualité humaine.Dieu a dis dans le coran :25/65. Dis : “il n’y a qu’un Créateur qui connait l’avenir de ses créatures et c’est Dieu le Tout Puissant

키워드에 대한 정보 dieu se repent d avoir créé l homme

다음은 Bing에서 dieu se repent d avoir créé l homme 주제에 대한 검색 결과입니다. 필요한 경우 더 읽을 수 있습니다.

이 기사는 인터넷의 다양한 출처에서 편집되었습니다. 이 기사가 유용했기를 바랍니다. 이 기사가 유용하다고 생각되면 공유하십시오. 매우 감사합니다!

사람들이 주제에 대해 자주 검색하는 키워드 DIEU s’est repenti d’avoir créer l’homme.

  • jesus
  • bible
  • dieu
  • verset
  • apotre
  • apocalypse
  • coran
  • musulman
  • mohamed
  • mahomet
  • christ
  • temoignage
  • prophétie
  • prophetie
  • antichrist
  • vatican

DIEU #s’est #repenti #d’avoir #créer #l’homme.


YouTube에서 dieu se repent d avoir créé l homme 주제의 다른 동영상 보기

주제에 대한 기사를 시청해 주셔서 감사합니다 DIEU s’est repenti d’avoir créer l’homme. | dieu se repent d avoir créé l homme, 이 기사가 유용하다고 생각되면 공유하십시오, 매우 감사합니다.

See also  인스 타 친구 추천 | 친구 추천 이제 그만~! 인스타그램 동기화 해제 확실하게 하는 방법 2가지 및 동기화 방법 80 개의 자세한 답변

Leave a Comment